Un nouveau marché

Un nouveau marché

31.03.2011

En 2010, les acquéreurs ont choisi dans leur très grande majorité d’exercer en société d’exercice libéral (SEL), l’exploitation individuelle ne représentant plus, dorénavant, que 9 % des acquisitions. Même la société en nom collectif (SNC), il y a peu de temps encore très prisée des titulaires, ne concerne plus aujourd’hui que 2,5 % des acquisitions. L’association, avec une fiscalité relevant de l’impôt sur les sociétés, est donc devenue le mode privilégié d’installation des acquéreurs,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Rémunération : les premiers effets de la réforme

L'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) dresse le bilan de l'impact économique de l'avenant n° 11 après trois mois de mise en œuvre. L’avenant n° 11 prévoit d’injecter, dès 2018, 70 millions d’euros dans le réseau... 12

Partenaires