Réforme du brevet professionnel - Quelle formation pour nos préparateurs ?

Réforme du brevet professionnelQuelle formation pour nos préparateurs ?

21.03.2011

La refonte du diplôme de préparateur engagée depuis plusieurs années est en panne. Si tout le monde est d’accord sur la nécessité de faire évoluer la formation de ces collaborateurs de l’officine, la profession est plus divisée sur la façon d’y parvenir. Deux projets s’opposent en effet : d’un côté les partisans d’un BTS en deux ans, de l’autre les défenseurs d’un cursus en trois ans. Pour mieux comprendre les enjeux, « Le Quotidien » fait le point sur les arguments des deux camps.

  • La réalisation de préparations magistrales n’est plus qu’une activité parmi d’autres

CES DERNIÈRES années, le rôle du préparateur à l’officine a beaucoup changé. Moins présent derrière sa paillasse pour la réalisation de pommades ou de gélules, il est désormais plus souvent au comptoir et confronté à des délivrances de plus en plus techniques. Du coup, sa formation initiale semble aujourd’hui un peu éloignée des réalités du métier. Fort de ce constat, la Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle de la pharmacie d’officine (CPNEFP)...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rétrocession

À la Une Rétrocession : les groupements veulent rebattre les cartes Abonné

Le répit aura été de courte durée. Un peu plus d’un an après leur charge contre les pratiques commerciales des laboratoires, les groupements reviennent en force. Six d’entre eux viennent de créer le C6, une association dont l’objectif est de rendre les centrales d’achats incontournables dans les négociations avec les fournisseurs. Ces méthodes ne parviennent cependant pas à convaincre une partie... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.