Les bijoux qui guérissent interdits de publicité - Une pierre dans le jardin des charlatans

Les bijoux qui guérissent interdits de publicitéUne pierre dans le jardin des charlatans

24.02.2011
  • Les pierres  " magiques » privées d’allégations santé

PLUS BESOIN de médicaments pour se soigner, il suffit de porter des bijoux! Tel était en substance le message qu’une entreprise de Meurthe-et-Moselle diffusait sur Internet. Mais pas n’importe quels bijoux : des bijoux en pierre. L’aventurine contre le lumbago, le jade contre les rhumatismes, la turquoise contre les sciatiques, le lapis-lazuli contre les maux de tête, la serpentine contre les ballonnements, l’améthyste contre les vertiges, l’hématite contre les troubles circulatoires, le...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 6

Partenaires