Trois ans après l’autorisation de vendre l’OTC en hypermarché - Les Italiens perdent le nord

Trois ans après l’autorisation de vendre l’OTC en hypermarchéLes Italiens perdent le nord

03.12.2009

Supermarchés, parapharmacies ou pharmacies ? Depuis l’introduction, en juillet 2006, d’un décret-loi autorisant la distribution d’OTC dans les grandes surfaces, les Italiens ont perdu le nord. Pour certains, la libéralisation permet aux ménages d’économiser en se retournant vers les espaces dédiés à la vente d’OTC en hypermarchés, comme le prévoit le décret-loi Bersani. Pour d’autres, la libéralisation a poussé les pharmacies et les parapharmacies à mettre en place une contre-offensive en organisant ponctuellement des opérations promotionnelles sur certains produits également vendus en grande surface.

  • En Italie, les pharmaciescontre-attaquent à l'offensive des hypers

TROIS ANS après l’ouverture d’espaces consacrés à l’automédication dans les grandes chaînes comme Coop (qui applique des ristournes de 22,5 %) Leclerc-Conad (-25 à 30 %) ou encore Auchan, la situation est loin d’être claire. Du moins en ce qui concerne les prix. Les études publiées par deux instituts transalpins démontrent que les hypermarchés appliquent en moyenne une ristourne de 17 % sur les prix appliqués en pharmacie et de 13 % en parapharmacie. Les pharmaciens, en revanche,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Médicaments : le plan anti-rupture du LEEM

Le LEEM l'avait annoncé par la voix de son président Philippe Tcheng lors de ses vœux, c'est chose faite. Les industriels du médicament présentent leur plan d'actions en six points pour agir contre les pénuries de médicaments.... 4

  • À la UneCes conditionnements qui emballent le patient

    Abonné
    photo pour le sous papier

    De la simple boîte en carton au dispositif injectable connecté, en passant par le blister intelligent et les étiquettes flashables, le... Commenter

  • BiodiversitéSOS « microcosmos »

    Abonné
    papillons

    Avez-vous remarqué, depuis quelques années, que le pare-brise de votre voiture n'est plus moucheté au terme des longs trajets routiers,... Commenter

  • HumeurChâteau lapin

    Abonné

    L'écrivain Philippe Sollers a reproché à Alain Juppé, maire de Bordeaux, bientôt membre du Conseil constitutionnel, d'avoir laissé de... Commenter

Partenaires