Corticoïdes - 92 % des pharmaciens en rupture totale ou partielle
Brève

Corticoïdes92 % des pharmaciens en rupture totale ou partielle

Pascal MARIE
| 24.06.2019

À la date du 21 juin, 92 % des pharmaciens français font face à des ruptures totales ou partielles de corticoïdes, selon les résultats d'une enquête menée par l'Union des syndicats pharmaceutiques de France (USPO). Plus de 600 pharmaciens ont répondu à cette consultation, mise en ligne en amont d'une réunion organisée, le 20 juin, par l'Agence nationale de sûreté du médicament (ANSM). Concernant les corticoïdes par voie orale, 71 % des officinaux sondés affirment être...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Revel

Rémunération de l'officine : la CNAM rouvre les négociations

Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 entre dans sa dernière ligne droite, Nicolas Revel (CNAM) invite les syndicats d'officinaux et l'UNOCAM à des négociations en vue du rééquilibrage... 15

Partenaires