Pour éviter la propagation du Covid-19 dans les cabinets médicaux - L’Italie adopte « la prescription virtuelle »

Pour éviter la propagation du Covid-19 dans les cabinets médicauxL’Italie adopte « la prescription virtuelle »

Ariel F. Dumont
| 27.03.2020

Alors que l’Italie a passé le cap des 5 400 morts dont 19 médecins et des 59 000 cas de contaminations avérés avec 20 000 patients hospitalisés dont 3 000 en soins intensifs (chiffres au 23 mars), le gouvernement italien a durci les mesures d’isolement social pour tenter d’enrayer la propagation du virus.

  • Italie

Durant le week-end dernier, chez nos voisins Italiens, plusieurs décisions importantes ont été adoptées pour réduire significativement les contacts au sein de la population, notamment dans les cabinets des médecins de famille considérés comme des foyers potentiels de propagation du virus.

Ainsi, la Protection civile a décidé d’introduire « la prescription virtuelle » à l’échelle nationale. Cette mesure devrait également protéger les praticiens exposés au quotidien au risque de contamination biologique. « L’objectif de cette mesure est de réduire les files d’attente dans les cabinets médicaux afin d'éviter de créer des foyers de contamination potentielle, de protéger les médecins en diminuant le nombre de visites indispensables et de faire en sorte que les gens restent confinés chez eux pour enrayer la propagation du virus », explique le Dr Paolo Pagano, titulaire de l’officine Colle Oppio située à Rome entre les deux basiliques de Saint Jean de Latran et Sainte Marie Majeure.

Un code correspondant au numéro de la prescription

Ce système provisoire, permettra au patient d’acheter ses médicaments à l’aide d’un code correspondant au numéro de la prescription dématérialisée que le praticien devra toujours mettre en ligne et qui sera saisi par le pharmacien avant de délivrer les médicaments. Car de l’autre côté des Alpes, le dispositif qui a introduit la prescription dématérialisée en 2016, a prévu que le praticien doit de toutes les façons, imprimer l’ordonnance et la donner au patient. La décision adoptée par la Protection civile dans le cadre de la crise sanitaire, suspend donc la version papier mais permet au patient et au pharmacien de récupérer l’ordonnance en ligne avec le code.

Le nouveau dispositif, introduit par le département de la Protection civile, devrait rester en vigueur jusqu’au 3 avril prochain. « En vérité, le dispositif ne mentionne pas précisément de date butoir mais on peut effectivement imaginer que cette mesure est liée au dispositif de confinement qui vient d’être prolongé jusqu’au 3 avril prochain. Si l’isolement est prolongé, cette mesure le sera également », suggère le Dr Pagano.

Pour éviter les « engorgements téléphoniques » dans les cabinets, plusieurs régions comme la Toscane ont décidé de prolonger de trois mois la validité des programmes thérapeutiques des patients atteints de maladies chroniques et de six mois, ceux concernant les dispositifs médicaux.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
téléphone

Véran autorise les téléconsultations par téléphone

Dans le contexte de lutte contre la pandémie, le ministre des solidarités et de la santé vient d'annoncer sa décision d'autoriser la téléconsultation par téléphone, pour les patients dépourvus de moyens de connexion en vidéo.... 2

Partenaires