Médicaments en ligne - La notion de plateforme disparaît du projet de loi

Médicaments en ligneLa notion de plateforme disparaît du projet de loi

Mélanie Maziere
| 24.02.2020

Parce que le mot « plateforme » peut « inquiéter, voire parfois choquer », le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, a promis que des amendements seront déposés pour le faire disparaître du projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique (ASAP), dont le texte est examiné par les sénateurs depuis le 17 février.

  • Olivier Veran

Pour sa première séance de « questions au gouvernement » mercredi au Sénat, le ministre de la Santé Olivier Véran n’a pas échappé aux inquiétudes sur la vente en ligne de médicaments, alors que le projet de loi qui prévoit d’assouplir les conditions de vente est arrivé au Sénat deux jours plus tôt. Depuis que la profession a été informée de ce texte, elle ne relâche pas la pression. Syndicats, groupements, étudiants, Ordre des pharmaciens, Académie de pharmacie sont vent...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
livraison

Rémunération des livraisons à domicile : c’est non pour le moment !

Les discussions avec l’assurance-maladie visant à accorder une rémunération aux pharmaciens pour les livraisons de médicaments n’ont pas abouti. Toutefois, pour les syndicats de la profession, le dossier n’est pas définitivement... 3

Partenaires