Impuretés dans des lots - Après les sartans, la ranitidine !

Impuretés dans des lotsAprès les sartans, la ranitidine !

Mélanie Maziere
| 23.09.2019

Les autorités sanitaires américaines et européennes ont détecté des impuretés dans des lots de ranitidine fournie par un fabricant de matières premières indien. Il s'agit à nouveau de NDMA, la substance cancérigène retrouvée dans de nombreux sartans.

  • ndma

L’Agence européenne du médicament (EMA) signale que des traces de NDMA (nitrosodiméthylamine) ont été retrouvées dans quelques lots de pioglitazone (antidiabétique) et dans des lots de ranitidine (antiulcéreux) produits par le laboratoire indien Saraca. Il s’agit de la substance probablement cancérigène qui a entraîné le retrait du marché de nombreux sartans à partir de juillet 2018. Si l'agence n'a pas encore demandé de suspendre la distribution des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
masque

Les pharmaciens réclament le droit de vendre des masques non sanitaires

Les représentants de la profession s’unissent pour demander aux pouvoirs publics l’autorisation de pouvoir fournir des masques non sanitaires à la population. Suite aux déclarations du ministre de la Santé et de la... 11

Partenaires