Les Français disent non à l'ubérisation de la pharmacie

Les Français disent non à l'ubérisation de la pharmacie

Marie Bonte
| 04.07.2019
  • pétition uspo

Au cours des trois derniers mois, 840 000 patients ont signé la pétition de l'Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) contre l'ouverture du capital des officines.

Réagissant à l'avis de l’Autorité de la concurrence (voir article « abonné »), l'USPO avait lancé, il y a trois mois, une pétition dans l'objectif de sensibiliser la profession, mais aussi la population, aux menaces qui pèsent sur la pharmacie d'officine. Par voie d'affiches et de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?-0

Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?

Selon l'Académie nationale de pharmacie, 80 % des principes actifs utilisés dans les médicaments sont fabriqués hors de l'Europe, et principalement en Asie. La Chine est un très grand pourvoyeur, mais son économie tourne au... Commenter

Partenaires