Un élément de communication à ne pas négliger - Sachez maîtriser votre e-réputation

Un élément de communication à ne pas négligerSachez maîtriser votre e-réputation

Romain LECOINTRE
| 06.06.2019

Un pharmacien titulaire doit veiller à sa réputation sur la toile. Tout commentaire négatif peut, pendant longtemps, laisser des traces sur le Web. Une veille régulière s’impose alors pour réagir dès la publication de contenus.

Avez-vous déjà « googliser » votre pharmacie sur Internet ? Cette tendance actuelle est devenue un réflexe pour beaucoup de patients. En fonction des résultats obtenus, le client pourra être influencé dans sa décision de franchir ou pas les portes d’une officine.

Face à ce comportement numérique, le pharmacien ne doit pas rester passif. Même si cela est difficile, il faut admettre que votre exposition virtuelle devient tout aussi importante que votre vitrine physique. Et...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
assemblée

À la Une Substitution biosimilaire : les pharmaciens ne renoncent pas Abonné

En commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, la substitution biosimilaire n’a pas trouvé voix au chapitre. Dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, le développement de ces médicaments est envisagé au seul moyen de la prescription, et les amendements en faveur de la substitution ont tous été rejetés. De son côté, l'assurance-maladie met sur pied un... 1

Partenaires