Une sénatrice LR relance l'idée de vendre des médicaments en grande surface

Une sénatrice LR relance l'idée de vendre des médicaments en grande surface

Didier Doukhan
| 05.06.2019
  • mdc

Un amendement au projet de loi santé revendique, une nouvelle fois, l'autorisation de vendre des médicaments de PMF en grande surface. Son sort sera, cette semaine, entre les mains des sénateurs.

L'examen par le Sénat du projet de loi santé porté par Agnès Buzyn et adopté par l’Assemblée en mars, a débuté lundi 3 juin. Parmi les nombreux amendements à discuter, celui de Christine Lavarde, sénatrice LR des Hauts-de-Seine, pose une nouvelle fois la question de l'autorisation...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
amazon

Pharmacies de proximité ou Amazon : l'heure des choix

Les pharmacies de proximité risquent de disparaître. C'est ce qui ressort des premiers « amphis de l'officine » organisés ce matin par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Le gouvernement va devoir... 8

  • À la UneIndus : bientôt la fin d’une injustice ?

    Abonné
    montage

    Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus,... Commenter

  • PerfusionLa peluche qui rassure

    Abonné
    peluche

    C'est l'histoire d'une petite fille qui avait peur des piqûres… et qui malheureusement en avait besoin régulièrement. À l'âge de 7 ans,... Commenter

  • HumeurBac : l'effroi

    Abonné

    J'ai souvent pensé que, si j'avais à repasser le baccalauréat, j'échouerais. J'en veux pour preuve les sujets de philosophie de lundi... Commenter

Partenaires