Vente de médicaments sur Internet - Vers un assouplissement encadré

Vente de médicaments sur InternetVers un assouplissement encadré

Marie Bonte
| 23.04.2019

La révision des règles de la vente en ligne de médicaments, voulue par le gouvernement, est surveillée de près par les représentants de la profession, attentifs aux risques de dérives.

Les syndicats, l’Ordre et les étudiants ont été consultés par le ministère de la Santé, le 16 avril, sur l’assouplissement des modalités de la vente en ligne de médicaments. Édouard Philippe, Premier ministre, avait affirmé sa volonté, le 5 mars, d’intensifier la concurrence entre les sites de pharmacies, source potentielle d’économies pour le consommateur.

La première proposition qui consiste à alléger la déclaration du site Internet auprès de l’ARS en échange d’un...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
PACES

À la Une Études de santé : la réforme décryptée Abonné

À la rentrée 2020, le numerus clausus ne sera plus. Pour adapter les compétences aux besoins actuels du système de santé, notamment, la PACES cédera sa place à deux parcours qui doivent également permettre à des profils plus diversifiés d'avoir accès aux études de santé. Si les syndicats étudiants saluent l'intention, ils appellent désormais les universités à jouer le jeu jusqu'au bout. Commenter

Partenaires