Ventes de prescriptions en ligne - La Pologne fait marche arrière

Ventes de prescriptions en ligneLa Pologne fait marche arrière

Denis Durand de Bousingen
| 23.04.2019

Alors qu’elle s’apprêtait à autoriser les ventes en ligne de médicaments prescrits, la Pologne a fait volte-face, par crainte que ces ventes ne désorganisent totalement sa réglementation nationale sur les prix, à l’image de ce qui se passe en Allemagne depuis près de trois ans.

  • Pologne

C’est l’exemple allemand qui a motivé les députés polonais à supprimer, le 4 avril, l’article d’une nouvelle loi qui devait autoriser les ventes en ligne de médicaments sur ordonnance à compter du 1er juillet prochain. La Pologne souhaitait les rendre possibles, mais en maintenant le principe du prix unique du médicament, comme c’est d’ailleurs le cas dans les quelques pays autorisant ce mode de distribution, notamment l’Allemagne et le Royaume-Uni. Toutefois, en...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 4

Partenaires