Sérialisation - Des règles revues et assouplies

SérialisationDes règles revues et assouplies

Marie Bonte
| 07.03.2019

Le gouvernement a pris acte des propositions de la profession dans la mise en œuvre de la sérialisation à l’officine. Les pharmaciens pourront désormais organiser le process de contrôle et de désactivation comme ils le souhaitent, pourvu que cet acte pharmaceutique soit réalisé au sein de l’officine.

À géométrie variable. Dans le back-office à réception des colis, comme le propose l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Prolongée par une traçabilité, comme le préconise la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France. La sérialisation pourra se pratiquer suivant l’une de ces deux méthodes, ou toute autre solution, pourvu qu’elle soit réalisée au sein de l’officine.

En acceptant de revoir le dispositif qui voulait que la sérialisation ne soit effectuée qu’au...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
manif

À la Une Réforme des retraites : non à l’étatisation ! Abonné

Médecins, infirmiers et kinésithérapeutes ont manifesté le 16 septembre à Paris, dans les pas des avocats, tous opposés au système de retraite universel voulu par le gouvernement. Absents de ce mouvement, les pharmaciens espèrent encore être entendus d'ici au 15 octobre lors d'une concertation avec le gouvernement sur leurs revendications visant à préserver les spécificités de leur régime, comme... Commenter

Partenaires