Édouard Philippe veut assouplir le cadre de la vente en ligne de médicaments

Édouard Philippe veut assouplir le cadre de la vente en ligne de médicaments

Marie Bonte
| 06.03.2019
  • vente en ligne

Édouard Philippe s’est prononcé, le 5 mars devant l’Autorité de la concurrence, en faveur d’un assouplissement de certaines règles régissant les conditions d’exercice des pharmacies en ligne.

Une prise de position emblématique. À l’occasion du dixième anniversaire de l’Autorité de la concurrence, Édouard Philippe a pris la parole pour annoncer une série de mesures. Son objectif est « de redonner du pouvoir d’achat aux Français » en libéralisant certains...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ns

À la Une Les bugs du NS Abonné

Depuis le 1er janvier, sur les réseaux sociaux, chacun s’épanche sur les difficultés rencontrées concernant les nouvelles règles du non substituable (NS), partage des anecdotes et situations plus ou moins cocasses, et n’hésite pas à appeler à l’aide les confrères en cas d’impasse. 1

Partenaires