VIH : un diagnostic encore trop tardif

VIH : un diagnostic encore trop tardif

Marie Bonte
| 28.11.2018
  • VIH

Une étude publiée par Santé publique France révèle que plus d’un quart des personnes sont diagnostiquées séropositives au stade clinique de sida.

Le taux est alarmant. En 2017-2018, 28 % des personnes séropositives ont été dépistées à un stade avancé. Il s’agit d’un diagnostic au stade clinique de sida ou avec un niveau de CD4 (lymphocytes T4 ciblées par le VIH) inférieur à 200/mm3. Cette statistique n’est pas seulement inquiétante pour sa stabilité depuis 2013, elle...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
médicament à l'unité

Dispensation à l’unité : feu vert des députés

La délivrance des médicaments à l’unité a été adoptée par les députés le 13 décembre. Le gouvernement s’engage à consulter les pharmaciens préalablement à la rédaction des décrets d’application. La dispensation à l’unité sera... 11

Partenaires