Des aides high-tech au sommeil - Une panoplie à dormir debout ?

Des aides high-tech au sommeilUne panoplie à dormir debout ?

Mostefa Brahim
| 08.03.2018

Les troubles du sommeil, partagés par beaucoup, ont conduit à inventer maints objets connectés destinés à mener dans les bras de Morphée. Quelques exemples.

  • MM-Capteur Sleep
  • MM-Lampe Homni
  • MM-Robot Somnox
  • MM-Bandeau SmartSleep
  • MM-Masque Hypnos

Le filon n’est pas près de s’épuiser, comme on l’a constaté au dernier CES de Las Vegas. C’est ainsi que Nokia (ex-Withings, à l’origine de l’Aura) a lancé Sleep, un capteur pneumatique à placer sous le matelas pour détecter la durée et les cycles de sommeil. Les données sont analysées par l’application Health Mate, qui donne un « score de sommeil » en fonction de six paramètres et des recommandations pour l’améliorer (99 €, avant l’été).

Philips s’est imposé avec...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires