Agressions en pharmacie - Le nombre des déclarations a triplé en un an

Agressions en pharmacieLe nombre des déclarations a triplé en un an

22.02.2018

Au cours de ces dix derniers mois, 240 agressions ont été signalées à l’Ordre des pharmaciens, contre 92 un an auparavant.

Difficile d’attribuer la hausse de ces chiffres à une seule montée de la violence contre les officines. Car depuis avril 2017, une barrière psychologique est tombée. Les pharmaciens dont la moitié seulement porte plainte, peuvent désormais déclarer en ligne à l’Ordre des pharmacies les exactions dont ils ont été victimes.

De plus, comme le souligne,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
carte

À la Une Ruptures de stock : les contradictions européennes Abonné

Dénonçant « l’épuisement des stocks de médicaments » lié aux importations parallèles, une députée européenne a interrogé la Commission sur ces pratiques, mais celle-ci en a confirmé la légalité. Pourtant, comme le rappelle la pharmacovigilance, les pénuries de médicaments qu'elles peuvent engendrer, présentent parfois des risques iatrogènes. 1

Partenaires