« Pharmacie de premier recours » - Un pharmacien milite pour un label officiel

« Pharmacie de premier recours »Un pharmacien milite pour un label officiel

Marie Bonte
| 15.02.2018

Après avoir lancé l'alerte sur la menace qui pèse sur les pharmacies de proximité, Marc Alandry, titulaire dans l’Aude, lutte pour la reconnaissance de ces pharmacies de premiers recours. Avec à la clé une expérimentation et une labellisation de ce concept.

  • alandry

Un point rouge et une inscription : « Pharmacie 1er recours » : Marc Alandry a apposé cet autocollant sobre sur la vitrine de son officine de Couiza, dans la Haute vallée de l’Aude. Bien plus qu’un simple logo, c'est un label que le pharmacien a créé et qu’il voudrait faire reconnaître pour sa pharmacie et pour celles de ses confrères de cette vallée pyrénéenne. Et bien au-delà même, puisque des pharmaciens des Vosges et du Massif central se sont montrés...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires