Royaume-Uni : les autorités font la promotion de la consultation officinale

Royaume-Uni : les autorités font la promotion de la consultation officinale

Marie Bonte
| 13.02.2018
  • Pharmacie RU

Les autorités sanitaires britanniques viennent elles aussi au secours de leur système hospitalier. Et souhaitent désengorger les urgences en incitant les parents de jeunes enfants à consulter en priorité leur pharmacien en cas de douleurs et de fièvre modérées.

La France n’est pas le seul pays à se pencher au chevet de son offre de soins. Alors que le gouvernement français publie aujourd’hui sa « stratégie pour une transformation du système de santé », le Royaume-Uni...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 1 Commentaire
 
JEAN JACQUES L Médecin ou Interne 13.02.2018 à 17h25

Ils pourraient aussi aller voir comment on fait au Mali et ouvrir des dispensaires

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires