À la Une - Pays-Bas : le modèle libéral en question

À la UnePays-Bas : le modèle libéral en question

Denis Durand de Bousingen
| 25.01.2018

Étonnants Pays-Bas : si la plupart des pharmacies hollandaises se distinguent par leur rigueur, voire leur sévérité, ainsi que par les services pharmaceutiques très poussés qu’elles proposent, d’autres empilent sur des palettes des caisses d’OTC en libre-service à prix cassés. Plus déroutant encore, pour la même délivrance, la rémunération des pharmaciens varie selon les officines, et parfois même selon les patients. Voyage au cœur d'un système qui a joué à fond la carte du libéralisme.

  • Pays-Bas papier principal
  • Pays-Bas

Autorisées depuis 1999, les chaînes et les propriétés multiples ont bouleversé le paysage pharmaceutique hollandais, entraînant aussi une augmentation de 25 % du nombre des officines. Inconvénient classique de cette libéralisation : la plupart des créations ont eu lieu dans les villes, laissant apparaître des problèmes d’accès autrefois inconnus dans les zones les plus isolées.

Autre révolution, les assurances sociales publiques ont cédé la place, en 2006, à six...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
baisses de prix

À la Une Dispositifs médicaux : halte aux baisses de prix ! Abonné

Fermement opposés aux baisses tarifaires qui doivent s'appliquer aux dispositifs médicaux (DM), les syndicats des prestataires de santé à domicile ont été reçus le 16 avril, au ministère de la Santé. Jugeant la vision du gouvernement « court-termiste », les acteurs du secteur, dont font partie les officinaux, redoutent de lourdes conséquences pour leur activité comme pour les patients qu'ils... 2

Partenaires