À la Une - Retraits de lots : objectif zéro défaut

À la UneRetraits de lots : objectif zéro défaut

Christophe Micas, Marie Bonte
| 22.01.2018

À ce jour, aucun bébé ne se trouve en danger. Mais l’affaire du lait contaminé aurait pu très mal tourner. Elle révèle surtout que les systèmes d’alerte et de retrait de lots sont perfectibles. Et pas seulement dans la grande distribution puisque 44 pharmaciens ont été épinglés par la DGCCRF pour avoir détenu dans leurs officines des boîtes de laits concernés par les retraits de lots.

  • Lactalis

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, doit rendre public cette semaine les résultats des 2 500 nouvelles inspections menées par la Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dans le cadre de l'affaire Lactalis.

Lors d'une première vague d'inspections, 44 pharmaciens avaient été épinglés pour avoir détenu des boîtes de laits infantiles potentiellement contaminés par la salmonelle. Certes, il faudra bien regarder...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rému

À la Une Votre rémunération au scalpel Abonné

Depuis le 1er janvier, de nouveaux honoraires et taux de marge sont entrés en vigueur. L'objectif : déconnecter encore un peu plus la rémunération des pharmaciens des prix des médicaments. 1

Partenaires