À la Une - PLFSS 2018 : les mauvais comptes de Noël

À la UnePLFSS 2018 : les mauvais comptes de Noël

Christophe Micas
| 14.12.2017

Le premier budget de la Sécu du quinquennat d'Emmanuel Macron, qui vient d'être adopté, prévoit un nouveau tour de vis sur le médicament. Avec à la clé des conséquences sur l'économie des officines. D'autres mesures, telle la hausse de la CSG, auront, elles aussi, un impact sur les comptes des pharmacies.

  • Argent

Les députés ont adopté définitivement le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018. Pour le gouvernement, « ce premier PLFSS de la mandature s'inscrit dans la perspective, annoncée par le Premier ministre dans sa déclaration de politique générale, d'un retour à l'équilibre des comptes de la Sécurité sociale à l'horizon 2020 ».

Pour l’année prochaine, le texte vise déjà à ramener le déficit du régime général et du fonds de solidarité vieillesse à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 2 Commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires