À la Une - Votre logiciel de caisse est-il prêt pour 2018 ?

À la UneVotre logiciel de caisse est-il prêt pour 2018 ?

Hakim Remili
| 11.12.2017

À partir du 1er janvier 2018, les autorités exigent que les logiciels de caisse soient certifiés conformes, afin que les données comptables soient inaltérables. Cette évolution importante pour les éditeurs de logiciels vise à lutter contre la fraude fiscale. Les officinaux doivent s'y préparer.

  • Pharmacien

Il reste trois semaines aux logiciels d’encaissement des pharmacies pour se conformer à la loi de Finances pour 2016. Celle-ci a en effet prévu un dispositif légal de lutte contre la fraude fiscale s’appliquant à l’ensemble des commerçants ayant comme clients des non professionnels non assujettis à la TVA. Un dispositif qui concerne donc l'officine.

Cette nouvelle réglementation est la conséquence directe des affaires de fraude fiscale liées à l'utilisation de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires