Querelle avec les infirmiers : le CVAO panse les plaies

Querelle avec les infirmiers : le CVAO panse les plaies

Marie Bonte
| 11.12.2017
  • Infirmière

Accusé par les syndicats infirmiers d’opérer une nouvelle offensive contre leur profession, le Comité pour la valorisation de l'acte officinal (CVAO) se défend en mettant en avant une approche interdisciplinaire et complémentaire.

Tout est parti d’un colloque organisé par le Comité pour la valorisation de l’acte officinal (CVAO) le 23 novembre dernier à la Maison des pharmaciens sur le thème « plaies et pansements ». Il ne s’en est pas fallu davantage pour que...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
Pascal Pharmacien 13.12.2017 à 10h36

Voila ce qui arrive quand
- Le pharmacien veut faire l'infirmière
- L’infirmière veut faire le médecin
- Le médecin veut faire le pharmacien
- Le vétérinaire veut faire le pharmacien
mais aussi Lire la suite

Répondre
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 11.12.2017 à 20h30

Et le jour où on fait une formation sur l'accompagnement du patient cancéreux, tous les oncologues du coin vont nous tomber dessus ? Et lorsqu'on suit une formation sur le diabète, on risque le Lire la suite

Répondre
 
Sylvie P Pharmacien 12.12.2017 à 16h33

ah, mais pour la cancéro, on a aussi sur le dos les IDEL, ils font un pack groupé : vaccination, pansement, suivi chimio

Répondre
 
CHRISTIAN A Pharmacien 11.12.2017 à 17h42

Je suis tout à fait d'accord avec Nicole, chacun son job. La vaccination auraient du prioritairement être testée dans les "déserts médicaux" et non dans la Nouvelle Aquitaine qui n'est pas en pénurie Lire la suite

Répondre
 
NICOLE B Pharmacien 11.12.2017 à 17h02

La plainte des infirmiers est parfaitement justifiée ,oui la vaccination empiète sur les attributions données à ces professionnels de santé.
Nos rapports avec cette profession étaient très bons ,ils Lire la suite

Répondre
 
Annie F Infirmier 12.12.2017 à 19h13

Merci Nicole B.
A chacun son taff et tout ira bien mieux. Les IDE sont corvéables à souhait, certes, mais arrêtons de les prendre pour des guignols.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires