Rémunération : près de 121 millions d'euros de perte depuis le début de l'année

Rémunération : près de 121 millions d'euros de perte depuis le début de l'année

Christophe Micas
| 02.11.2017
  • Argent

L’économie de l’officine continue de se dégrader, selon les dernières données d’IMS Pharmastat présentée par l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO).

« Entre janvier et septembre 2017, nous avons perdu près de 121 millions d’euros par rapport à l’année dernière », s’inquiète Gilles Bonnefond, président de l’USPO, s’appuyant sur des chiffres d’IMS Pharmastat. À ce rythme, la perte devrait atteindre 130 millions d’euros à la fin de l’année,...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 17 Commentaires
 
PHILIPPE H Pharmacien 03.11.2017 à 18h45

moi, j'arrête de me syndiquer. Au moins cela me fera une économie. Plutôt que d'accepter indéfiniment les baisses de prix , il fallait continuer le mouvement de grève entamé il y a déjà 3 ans. Sur Lire la suite

Répondre
 
Sylvie P Pharmacien 06.11.2017 à 09h29

les baisses de prix sont inéluctables, et c'est bien pour ça qu'il fallait désolidariser notre rémunération du paiement à la boite. Ce qui est dommage c'est d'avoir accepté une rémunération qui Lire la suite

Répondre
 
JEAN-PATRICE F Pharmacien 08.11.2017 à 16h18

Désolidariser notre rémunération du PFHT ne veut pas dire désolidariser la rémunération de la boite mais de son prix. L'honoraire à la boite protège autant sinon mieux qu'un honoraire à l'ordonnance Lire la suite

Répondre
 
Bernard M Pharmacien 03.11.2017 à 15h18

Les chiffres qui ont servi de base à la négociation du nouvel avenant concernant la rémunération des pharmacies ont montré de façon claire , acceptée par les syndicats FSPF et USPO ainsi que par la Lire la suite

Répondre
 
gilles b Pharmacien 04.11.2017 à 23h15

Monsieur Montreuil responsable FSPF vous ne savez qu'insulter vos confrères pour mieux masquer les turpitudes de votre syndicat ce n'est pas glorieux mais au moins avec vous on sait ou on en est.

Répondre
 
Sylvie P Pharmacien 06.11.2017 à 10h03

Manipulations de quels chiffres ? ce sont les mêmes chiffres que reçoivent les syndicats, et toutes les simulations faites par les syndicats sont faites à partir de ces chiffres-là !!!

Pour Lire la suite

Répondre
 
BENOIT R Pharmacien 03.11.2017 à 11h41

Il est impossible de faire la moindre prévision dans l'avenir. Une mesure décidée pas encore en vigueur, une autre est déjà en gestation.
Les syndicats se moquent de nous, ile prennent des décisions Lire la suite

Répondre
 
JEAN-PATRICE F Pharmacien 02.11.2017 à 19h56

Du fait que la grille de calcul de la MDL sert uniquement à calculer le montant de la marge d'une référence à partir de son PFHT, l'augmentation des unités des 2 tranches supérieures est la même pour Lire la suite

Répondre
 
Sylvie P Pharmacien 03.11.2017 à 10h33

Comment pouvez-vous imaginer un gain par une diminution de marge ?

Le gain de 70 M€ vient sans doute du gain de 10 % sur la tranche 1 qui sera supérieur à la perte occasionnée sur la tranche 2, Lire la suite

Répondre
 
Sylvie P Pharmacien 03.11.2017 à 10h35

mais pour l'instant, on n'en est pas encore à l'avenir, on constate déjà le présent, avec une non protection des baisses de prix par l'honoraire, mais ça ce n'était pas compliqué à imaginer, vu qu'on Lire la suite

Répondre
 
valérie c Pharmacien 02.11.2017 à 16h58

Du foutage de gueule une fois de plus!!!

Répondre
 
gilles b Pharmacien 04.11.2017 à 23h13

la reforme des trois dernières années qui nous fera perdre à fin 2017 300 millions de marge est de la seule responsabilité de la FSPF pour rappel l'uspo a dénoncé cet accord qui nous a enfermé dans Lire la suite

Répondre
 
JEAN-PATRICE F Pharmacien 05.11.2017 à 09h54

Monsieur Bonnefond, vous qui nous parlez d'amalgame commencez par nous expliquer en quoi la réforme de l'honoraire à la boite est responsable de la perte de 40 millions de boites sur les 9 premiers Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Sénat

Le Sénat adopte une mesure d'urgence en faveur de la répartition

Les sénateurs ont adopté un amendement visant à exclure les médicaments génériques de la taxe sur le chiffre d'affaires des grossistes. Une mesure d’urgence saluée par la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP).... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.