Federgy : une dispensation à l'unité sous condition

Federgy : une dispensation à l'unité sous condition

Marie Bonte
| 20.10.2017
  • Dispensation à l'unité

Pour Federgy, la dispensation à l’unité ne se fera pas sans la PDA. Et la PDA ne pourra être mise en œuvre sans rémunération. La chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacies réaffirme cette position et réclame la parution du décret d’application de l’article 38 de la loi HPST encadrant cette prestation.

Alors que la dispensation à l’unité fait toujours débat, Federgy rappelle que cette délivrance ne peut se faire que dans le cadre de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
Kevin C Pharmacien 22.10.2017 à 16h47

L'avenir de l'officine ne passera pas par la PDA, c'est idiot de la croire. L'investissement étant trop couteux pour les petites pharmacies, ça n'est rentable que pour les grosses qui, de toute Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 23.10.2017 à 12h42

Avec l'officinal local ( petite ou grosse pharmacie ) en donneur d'ordre de délivrance par internet payé à l'honoraire puisqu'on nous dit que c'est l'avenir avec marge minable sur produit ( on perd Lire la suite

Répondre
 
lionel v Pharmacien 20.10.2017 à 19h22

"pour démontrer au gouvernement la plus value des pharmaciens en tant que PROFESSIONNELS DE SANTE de proximité", je pense qu'il faudra mieux que nous nous occupions de la gestion du petit risque (avec Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 21.10.2017 à 12h45

Passer de la délivrance à la logistique , on pourrait s'associer à Amazone et Compagnie ( on fait la " délivrance virtuelle " et leurs robots le reste ) , chacun sa rémunération et ses Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires