Plan anti-déserts : le pharmacien oublié, regrette l'USPO

Plan anti-déserts : le pharmacien oublié, regrette l'USPO

Christophe Micas
| 17.10.2017
  • Désert médical

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) déplore que les pharmaciens ne fassent pas partie du plan anti-déserts médicaux du gouvernement.

Le Premier ministre Édouard Philippe et la ministre de la Santé Agnès Buzyn ont profité de leur visite d’une maison de santé à Châlus (Haute-Vienne), vendredi dernier, pour présenter leur plan de lutte contre les déserts médicaux. Un plan qui mise essentiellement sur les médecins et les infirmiers, et qui fait totalement l’impasse...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Grand débat

Participez au Grand débat national : « le Quotidien » vous donne la parole

À l’occasion du Grand débat national, nehs et le Groupe profession santé (GPS) réunissant « le Quotidien du pharmacien », « le Quotidien du médecin », « le Généraliste », « infirmiers.com », s’associent pour lancer une grande enqu... Commenter

Partenaires