AVC : six mois de campagne pour sensibiliser aux signes d'alerte

AVC : six mois de campagne pour sensibiliser aux signes d'alerte

Mélanie Maziere
| 17.10.2017
  • AVC

Parce que chaque minute compte en cas d'accident vasculaire cérébral (AVC), et qu'un Français sur deux se dit mal informé sur les signes d'alerte, Boehringer Ingelheim lance une campagne de sensibilisation dans les salles d'attente des professionnels de santé et dans les pharmacies.

Selon la dernière étude IPSOS d'octobre 2016, 49 % des Français déclarent être mal informés sur les signes d'alerte de l'AVC et seuls 39 % estiment connaître les gestes qui sauvent. Face au...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
anticancéreux

Entretiens anticancéreux oraux : quelle rémunération ?

Les négociations suivent leur cours entre les syndicats de pharmaciens et l'assurance-maladie. Réunis ce matin, les différents acteurs ont présenté leurs propositions pour une juste rémunération. En préambule, le directeur de... Commenter

Partenaires