Vaccination à l'officine : les réticents et les envieux

Vaccination à l'officine : les réticents et les envieux

Didier Doukhan
| 11.10.2017
  • Vaccination officine

L'expérimentation de la vaccination contre la grippe en pharmacie est diversement vécue par les officinaux. Certains n'y vont pas, alors qu'ils y sont autorisés. D'autres voudraient bien y aller, mais n'en ont pas encore le droit…

Depuis le 6 octobre, date de lancement officielle de la campagne de vaccination antigrippale 2017, les pharmaciens des deux régions Auvergne Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine sont autorisés à participer à l'expérimentation de la vaccination dans...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 15 Commentaires
 
JOËL P Pharmacien 13.10.2017 à 10h23

Pourquoi alors un formulaire de consentement du patient, mettons nous d'abord sur un pied d'égalité.

Répondre
 
CYRIL M Pharmacien 12.10.2017 à 15h07

Quelques chiffres :
Mon pharmacien très performant vaccine un patient toutes les 10 minutes, soit 6 patients par heure.
Il rapporte donc 6 x 4.50€ = 27 €
Son salaire à coefficient 500 coûte Lire la suite

Répondre
 
Bastien M Pharmacien 12.10.2017 à 16h18

Faut augmenter la cadence et passer à une piqûre à la minute, la Méthode Henry Ford a de l'avenir

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 12.10.2017 à 16h37

Bin ... C'est mieux que rien s'il n'a rien d'autre à faire , le coût serait alors de 30€ pour un rapport de zéro . Votre pharmacien n'est pas embauché que pour ça , ce qui ne vaudrait pas le coup et Lire la suite

Répondre
 
MARIE PIERRE L Pharmacien 11.10.2017 à 19h24

Une chose est sûre: ça engage un autre type de dialogue et de coopération avec les infirmiers que nous avons dans notre environnement, et nous nous adressons à une population qui ne veut ou ne peut Lire la suite

Répondre
 
KLIMBER Pharmacien 11.10.2017 à 18h28

..ce petit débat montre , si besoin était, que la profession se divise entre des pharmaciens s'agrippant à quelque chose qui n'existe déjà plus, d'une époque d"avant la 1 er guerre du golfe'' et ceux Lire la suite

Répondre
 
ARNAUD B Pharmacien 11.10.2017 à 17h23

La vaccination est un acte médical. Mes voisins et amis infirmiers ne vaccinent avec raison que s'ils sont sûrs d'avoir un médecin présent au cabinet voisin en cas de forte réaction allergique. On Lire la suite

Répondre
 
KLIMBER Pharmacien 11.10.2017 à 17h57

arretez de vous retrancher derriére des excuses d'une autre époque.
déjà aujourd'hui , à titre expérimental, la vaccination n'est déjà plus un acte medical.il est déjà pharmaceutique!!

demain il Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cytotec

Le Cytotec retiré du marché en mars 2018

Le Cytotec va être retiré du marché par Pfizer. La raison ? Son usage détourné pour réaliser des IVG ou pour déclencher artificiellement des accouchements au risque de la santé de la mère et l’enfant. « Le Laboratoire Pfizer... 12

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.