Spondylarthrite axiale (axSPA)

Taltz démontre son efficacité  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 10/07/2020
À ce jour, le besoin thérapeutique dans la spondylarthrite axiale reste partiellement couvert en raison de phénomènes d’échappement, de contre-indication ou d’intolérance aux traitements disponibles. Le Laboratoire Lilly présente les deux nouvelles indications de l’ixékizumab (Taltz) dans la SPA axiale.

La spondylarthrite axiale est un rhumatisme inflammatoire chronique, évolutif et irréversible, affectant de manière prédominante le squelette axial (rachis et articulations sacro-iliaques). Elle survient sur un terrain génétique prédisposant et débute habituellement chez des patients jeunes, souvent avant l’âge de 45 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte