Une pharmacie sur deux dans le rouge  Abonné

Publié le 31/03/2011

Selon le dernier baromètre sur l’état des trésoreries réalisé par Celtipharm pour la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), la proportion d’officine présentant un solde de trésorerie négatif serait passée de 20 % en 2007 à 49 % en 2010. « Même les bastions où il y avait des pharmacies plutôt prospères voient apparaître des difficultés de trésorerie », observe Philippe Besset, président de la commission économie de l’officine de la FSPF. Des résultats nettement moins optimistes que ceux présentés par le cabinet KPMG (voir page 6).


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2824