Troubles du sommeil

Un nouvel espoir pour la narcolepsie  Abonné

Par
Dr Alain Marié -
Publié le 29/09/2016
La narcolepsie est heureusement une maladie rare mais elle est très invalidante, diagnostiquée souvent avec retard. Lors du congrès de l’ERS (European Sleep Research Society), les résultats prometteurs d’une nouvelle molécule, le pitolisant Wakix fait naître un nouvel espoir pour la maladie, grâce à un mécanisme d’action totalement original, l’activation de la voie histaminergique neuronale (1).
narcolepsie

narcolepsie
Crédit photo : PHANIE

L’histoire de Wakix débute en 1983 par la découverte du récepteur H3 à l’histamine H par l’équipe INSERM dirigée par le Pr J. Charles Schwartz. Ce récepteur est essentiellement exprimé dans le cerveau, sa distribution correspondant aux circuits neuronaux de l’éveil.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte