Ce qu’il faut retenir de l’ASCO 2019

Un inhibiteur de CDK4/6 prolonge la survie dans les tumeurs mammaires  Abonné

Par
Karelle Goutorbe -
Publié le 17/06/2019
Les thérapies ciblées ont marqué l’édition 2019 du congrès américain de cancérologie (ASCO), du 31 mai au 4 juin à Chicago, avec des avancées dans le cancer du pancréas, les tumeurs mammaires hormonodépendantes et en oncopédiatrie.
tumeur mammaire

tumeur mammaire
Crédit photo : Phanie

D’après l’étude Monaleesa-7, l’ajout du ribociclib à l’hormonothérapie, chez les femmes non ménopausées atteintes de cancer du sein hormonodépendant, améliore significativement la survie, avec 70 % de patientes en vie après 3,5 ans de suivi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte