Le film de l'année 2016

SEPTEMBRE : Un nouveau code de déontologie

Publié le 28/12/2016
Durant l’été, plus de 250 produits et prestations de soins à domicile ont été menacés de baisses de prix de l’ordre de 4 à 10 %, selon un avis de projet publié au « Journal officiel » le 5 août, ce qui n’a pas manqué de soulever la colère des prestataires de santé à domicile et des officinaux. Après manifestations et pétitions, le gouvernement révise à la baisse les économies demandées (95 millions d’euros, au lieu des 200 millions réclamés). Il est de nouveau possible de réaliser des Tests rapides à orientation diagnostique (TROD) à l’officine.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)