HUMEUR

Sacré boson !  Abonné

Publié le 12/07/2012

L’identification, à 99,9999 %, du boson de Higgs soulève en moi un enthousiasme indescriptible. Peu importe qu’il mériterait d’être appelé boson de Brout-Englert-Higgs, car ils sont trois physiciens à en avoir pressenti l’existence en 1964 ; peu importe qu’on accorde le Nobel de physique à l’un ou à l’autre, au troisième ou à tous les trois ; peu importe que la découverte du boson ne change rien au problème de la dette publique : une particule qui cimente l’univers mérite qu’on s’y attarde. Sans elle, en effet, nous serions pas là. Ce qui est formidable, c’est que M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte