Un seuil inchangé contrairement aux États-Unis mais...

Recos HTA, l'Europe se veut plus interventionniste  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 06/09/2018
Le congrès 2018 de la société européenne de cardiologie (ESC), qui vient de s’achever à Munich le 29 août, est revenu sur les récentes recommandations HTA publiées en juin. L’Europe a monté son niveau d’exigence dans la prise en charge de l’affection, sans pour autant s’aligner totalement sur les États-Unis. Explications du Dr Thierry Denolle, président de la Société française d’hypertension artérielle (SFHTA).
HTA

HTA
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

La prise en charge de l’hypertension artérielle (HTA) est plus que jamais un défi dans le monde entier, y compris dans les pays développés. En écho aux recommandations américaines de novembre 2017, qui ont redéfini le seuil d’HTA > 130/80 mmHg, la société européenne de cardiologie (ESC) a adopté un positionnement plus musclé et néanmoins différent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte