Fécondation in vitro

Pour des techniques fondées sur les preuves  Abonné

Publié le 17/05/2016
En 2016, seulement 14 % des publications concernant les techniques de reproduction médicalement assistée proposées aux femmes répondent aux critères de l’Evidence Based Medicine. Débattre de la fiabilité et de l’intérêt de ces techniques est la vocation du congrès européen EBART dont la première édition se tenait en avril à Barcelone.

On assiste cette dernière décennie à un foisonnement des techniques de fécondation in vitro (FIV), dont beaucoup sont fondées sur des suppositions. Il est temps d’y mettre bon ordre. Plus de 300 scientifiques et médecins européens ont répondu présent à l’appel de la clinique espagnole Eugin (Barcelone) et promotrice du congrès EBART (pour Evidence Based Assisted Reproduction Technology).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte