Réforme de l’officine, loi Santé, budget de la Sécu pour 2015

Philippe Gaertner : « Restons vigilants et mobilisés »  Abonné

Publié le 16/10/2014
Le 67e congrès national des pharmaciens* se tiendra ce week-end à Cannes-Mandelieu (Alpes-Maritimes). À la veille de l’événement professionnel, Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), livre au « Quotidien » ses propositions pour contrer les assauts de Bercy.
Au-delà de la réforme des professions réglementées, le président de la FSPF s'inquiète des...

Au-delà de la réforme des professions réglementées, le président de la FSPF s'inquiète des...
Crédit photo : S. TOUBON

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. - Quel regard portez-vous sur la journée de mobilisation du 30 septembre dernier ?

PHILIPPE GAERTNER. – Je tiens à remercier l’ensemble des confrères d’avoir répondu au mot d’ordre de fermeture. Car nous sommes dans un contexte économique et politique à haut risque, même si des propos apaisants ont été tenus par les ministres chargés de la Santé et de l’Économie. Il était indispensable de montrer l’état d’exaspération de notre profession. La plupart des confrères essaient de bien faire leur métier, de s’adapter aux évolutions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte