Paroles d’experts  Abonné

Publié le 12/05/2011

Anne-Sophie Joly, présidente du collectif national des associations d’obèses (CNAO), qui organise la Journée européenne de l’obésité en France, s’insurge contre les régimes et les méthodes de restriction cognitives qui favorisent le phénomène de yo-yo très péjoratif pour la santé. « Il faut combattre ces "machines à obésité" qui enclenchent un processus irréversible faisant entrer dans la spirale infernale de perte et de reprise de poids répétées. Chaque être est différent, il n’y a pas de stéréotype, arrêtons la stigmatisation et l’autoflagellation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte