Pharmacologie

Nocebo, quèsaco ?  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 03/03/2016
Un conseil à vos clients : lire les notices avec modération...

Un conseil à vos clients : lire les notices avec modération...
Crédit photo : Phanie

Primum non nocere. La locution latine, qui signifie « d’abord, ne pas nuire », reste aujourd’hui le principal dogme abstentionniste appris aux étudiants en médecine… et en pharmacie. Mais s’il continue de guider la démarche thérapeutique, le principe demeure impuissant à supprimer totalement l’effet nocebo des traitements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte