8e Rencontres de l’USPO

Nicolas Revel défend l’honoraire  Abonné

Publié le 15/10/2015
Le directeur général de l’assurance-maladie, Nicolas Revel, n’a pas l’intention de renoncer à l’honoraire. Pour lui, la première étape est positive et le passage à l’honoraire à un euro aura bien lieu en 2016.

« L’officine vit des moments difficiles », lance d’emblée Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) lors des 8e Rencontres organisées vendredi dernier par son syndicat au Conseil économique, social et environnemental (CESE). « La dégradation économique s’accélère sur les 8 premiers mois de l’année » et la réforme de l’honoraire mise en place depuis janvier 2015 « ne nous donne ni stabilité ni d’avenir », tranche le président de l’USPO.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte