Des « vieux » qui ont la main tremblante

Maladie de Parkinson : stigmatisation et préjugés  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 05/04/2018
La maladie de Parkinson et ses symptômes font l'objet d'une méconnaissance et d'une incompréhension qui nuisent à la qualité de vie et à la prise en charge des patients. En marge de la journée mondiale du 11 avril 2018*, l'association France Parkinson souhaite faire changer les regards et les idées préconçues du grand public.

Les résultats de l'enquête IFOP pour France Parkinson montrent que le grand public a le plus souvent une représentation erronée et caricaturale de la maladie. Il la perçoit comme ne concernant que les sujets très âgés, alors qu'elle se déclare en moyenne à la cinquantaine ; elle touche même des sujets de moins de 45 ans dans 10 % des cas. Cette incrédulité prédomine également chez le patient lors de l'annonce du diagnostic. Ce premier malentendu rend la maladie inacceptable, aussi bien par le patient que par l'entourage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte