Journée mondiale du sida

L'inquiétante progression du VIH en Europe  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 01/12/2016
Russie, mais aussi Ukraine, Belarus, Estonie… En 2015, près de 80 % des cas de séropositivité en Europe sont déclarés en Europe de l’Est. En Russie, le principal mode de contamination est hétérosexuel. En revanche, dans Union européenne, et notamment en France, c’est le mode de contamination homosexuel qui reste le plus problématique, le taux de découverte de séropositivité ne diminuant pas dans cette population.

Le VIH est bien loin de reculer sur le continent européen, selon une étude de l‘Organisation mondiale de la santé (OMS) publiée à l’occasion de la journée mondiale du sida. En effet, sur les 53 pays européens retenus par l’OMS, on recense 153 407 contaminations en 2015, contre 142 000 l’année précédente. La Russie, où le sida reste un sujet largement tabou, concentre à elle seule près des deux tiers des cas (64 %). La particularité en Russie est que les relations hétérosexuelles sont le premier mode de contamination.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte