Soirée des pharmaciens de la Société Française du Cancer

Les soins de support en cancérologie ont toute leur place à l’officine  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 08/09/2014
Deux spécialistes de l’Institut Gustave Roussy (Villejuif), le Dr Mario Di Palma (Oncologue médical et chef du Département Ambulatoire) et notre confrère le Dr François Lemare (chef du département de Pharmacie clinique), ont animé la soirée des pharmaciens de la Société Française du Cancer (ex Eurocancer), qui avait pour thème cette année l’accompagnement des patients et la dispensation des prescriptions dans le cadre des soins de support en cancérologie.
Une enquête menée à l’Institut Gustave-Roussy a montré que 58 % des patients cancéreux prenaient...

Une enquête menée à l’Institut Gustave-Roussy a montré que 58 % des patients cancéreux prenaient...
Crédit photo : S. Toubon

BIEN que considérées généralement comme « annexe », ce qu’il est convenu d’appeler les médecines alternatives et complémentaires (MAC) rencontrent l’intérêt des patients atteints de cancer. De fait, il ressort d’une enquête réalisée au Canada que 85 % des parents dont les enfants étaient atteints de cancer utilisaient des MAC (34 % des compléments nutritionnels, 25 % des plantes), alors qu’ils étaient « seulement » 73 % à accepter que leur enfant soit inclus dans un essai clinique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte