Les services publics peinent à innover  Abonné

Par
Publié le 26/10/2015

Le constat est partout le même, quels que soient les pays : les États, les services publics, les corps constitués, qu’ils soient médicaux ou d’un autre domaine, peinent à être innovants. Pour expliquer ce phénomène, Benoît Thieulin cite le dossier médical partagé, ou DMP, dont le projet a été lancé en 2004 par l’assurance-maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte