Épidémie d’obésité en Europe

Les régimes ne sont pas la solution  Abonné

Publié le 12/05/2011
Dans le cadre de la journée européenne contre l’obésité, le 21 mai 2011, GSK Santé grand public présente les résultats d’une étude réalisée dans 17 pays de l’Union européenne, dont la France. Cette étude montre les attentes et les difficultés des personnes dans leur démarche de perte de poids et les différences d’approches entre hommes et femmes.

LES CHIFFRES Obépi-Roche de l’Indice de masse corporelle (IMC) relevés en France entre 1997 et 2009 sont alarmants : la population grossit de façon inquiétante. Si le surpoids se maintient (+ 11 %), l’obésité (IMS compris entre 30 et 39,9) augmente de + 62 %, et l’obésité dite massive (IMC supérieur à 40) atteint une progression record de + 266 %. On est passé de 8,2 % d’obèses dans la population adulte à 14,5 %. Cette évolution pernicieuse, que l’on peut qualifier d’épidémie, justifie l’intérêt porté à cette situation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte