Philippe Pasdeloup veut renforcer la démocratie participative au sein du réseau

Les priorités du nouveau président d’Alphega Pharmacie  Abonné

Publié le 12/03/2015
Titulaire à Bourges, Philippe Pasdeloup est président d’Alphega Pharmacie depuis l’automne dernier. À l’occasion de la Convention européenne du groupement, qui vient de se tenir à Monte- Carlo, il dévoile pour les lecteurs du « Quotidien » les axes de développement qui vont guider son action.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quels axes entendez-vous développer en prenant la présidence d’Alphega Pharmacie ?

PHILIPPE PASDELOUP.- Permettez-moi avant tout de préciser que ma nomination à la présidence d’Alphega Pharmacie ne constitue en rien une rupture avec la politique menée par mon prédécesseur. Au contraire ! J’entends marcher dans ses pas et poursuivre les actions qu’il avait mises en place. D’autant qu’elles ont motivé mon adhésion à ce réseau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte