Une nouvelle ponction qui met le feu aux poudres

Les pharmacies allemandes en ont marre de se faire plumer  Abonné

Publié le 18/10/2010
Traditionnel rendez-vous de la pharmacie allemande, le salon Expopharm, qui vient de se tenir à Munich (voir encadré) parallèlement au congrès annuel des pharmaciens, a été assombri cette année par la perspective d’une nouvelle ponction sur leurs revenus, qui pourrait atteindre jusqu’à 23 000 euros par officine, et se traduire par plusieurs centaines de fermetures dans les cinq ans à venir.
Axés sur les prix bas, les easy apotheke fleurissent actuellement outre-Rhin

Axés sur les prix bas, les easy apotheke fleurissent actuellement outre-Rhin
Crédit photo : dr

" Arrêtez de plumer les pharmacies » : le slogan de défense des officinaux allemands

" Arrêtez de plumer les pharmacies » : le slogan de défense des officinaux allemands
Crédit photo : dr

LA HANTISE des pharmaciens, qui les incitent à lancer ces jours-ci une large campagne de communication sur le thème « arrêtez de plumer les pharmacies », provient d’une réforme de la marge des grossistes, qui sera remplacée, le 1er janvier, par un honoraire de 60 centimes plus 1,7 % par boîte, réforme destinée à faire économiser 500 millions d’euros par an à l’assurance-maladie. Les grossistes ont déjà annoncé que cette somme, qui correspond à plus du double de leur bénéfice total, ne pourrait être payée qu’en réduisant drastiquement les remises consenties aux pharmacies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte