L’enchaînement inflammation, infection, exacerbation

Les multiples visages de la BPCO  Abonné

Publié le 19/11/2015
La BPCO, à laquelle une Journée mondiale est aujourd’hui consacrée, est définie comme un déficit ventilatoire progressif associé à une insuffisance respiratoire chronique. C’est une des pathologies chroniques les plus fréquentes (4 à 10 % de la population mondiale) et parmi les plus invalidantes. Elle touche une population très hétérogène : fumeur, hypertendu, diabétique, obèse.

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) a un impact considérable sur la vie quotidienne des patients. La perception qu’en ont ceux qui en souffrent varie beaucoup d’un sujet à l’autre. Les symptômes exprimés sont multiples : dyspnée, expectoration, toux, oppression thoracique, dépression… Il faut penser à la BPCO chez tout fumeur, avec des cas de plus en plus sévères et de plus en plus fréquents chez les femmes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte